Tous les articles par Étienne Cossart

Publication : les tourbieres et la tourbe (H. Cubizolle)

Les tourbières sont présentes sur la Terre depuis environ
400 millions d’années.
De distribution planétaire, ces écosystèmes ont contribué
à l’évolution des premières flores et faunes terrestres
et offrent aux scientifiques un précieux terrain de recherche.
Ces sols sont d’autant plus précieux qu’ils sont gravement
menacés et sont en voie de disparition dans de nombreux pays.
Cependant l’intérêt actuel porté aux zones humides et à la
biodiversité a engendré, en Europe par exemple, des mesures
législatives et réglementaires en faveur de la sauvegarde
et de la préservation de ces écosystèmes.
L’ouvrage propose une somme de connaissances considérable,
sans équivalent en langue française. Organisé en 4 parties et
11 chapitres, il aborde tous les aspects des tourbières et de
la tourbe : le vocabulaire propre à cet écosystème, les sols,
la faune, la flore, l’origine, la répartition géographique,
l’utilisation de la tourbe, les services écosystémiques,
les menaces pesant sur les tourbières et les actions menées
pour leur préservation ou leur réhabilitation.
La bibliographie générale de plus de 60 pages est accessible
en ligne sur le site dédié au livre.

Séminaire “dynamiques socioécologiques dans des milieux de savanes en Afrique et Amérique du Sud” – 11 avril 2019

Lieu : Salle 604, 18 rue Chevreul

Horaire : 9h-17h (à préciser)

Animateur scientifique : François Mialhe

Ce séminaire présente les résultats récents sur la formalisation du socio-écosystème que constituent les savanes tropicales (Brésil, Mozambique et Afrique du sud). Sur le plan méthodologique, des approches par télédétection et fondées sur les savoirs locaux et les approches collaboratives pour la gestion des ressources, seront présentées. Seront également présentées les dynamiques paysagères et les systèmes pastoraux en Afrique de l’ouest.

Cafés Géo : 13 décembre 2018, Y aura-t-il du vin demain ?

Les étudiants du Master 2 Géosystèmes Environnementaux (Université Lyon 3 Jean-Moulin) vous invitent à une soirée sur le thème des vignes, du vin et du changement climatique, co-organisée avec les Cafés géo de Lyon, HEVEA – un centre ETIC et la La cuisine itinérante !

Si toi aussi tu aimes le vin et un peu moins le changement climatique, joins-toi à nous Jeudi 13 Décembre à 19h30 pour discuter de l’impact du climat sur la conception et le monde du vin. L’occasion de connaître un peu mieux ce monde en perpétuel changement et adaptation, et de comprendre le travail réalisé par de nombreuses personnes avant de pouvoir déguster une bonne bouteille (avec modération).


Séminaire “Gestion des sols et de l’eau” – 30 novembre 2018

Sous la houlette de Mathieu Fressard et de Jean-François Berger, l’atelier 5 organise un séminaire « Gestion des sols et de l’eau » lors de la journée du 30 novembre 2018. A titre informatif, voici la liste des communicant-e-s :

  • Brian Chaize (Doctorant – EVS , Lyon)
  • Stéphane Follain (PR – INRA, Dijon)
  • Jean-Pierre Garcia (PR – ARTHeHIS, Dijon)
  • Julie Jacquet (Doctorante – ANR ATCHA)
  • Louise Purdue (CR – CEPAM, Nice)

En attendant les prochains détails organisationnels, nous vous invitons à réserver d’ores et déjà cette date dans vos agendas.

Quelques exemples de développement de systèmes low-cost pour le suivi environnemental

Date/lieu: mardi 10 juillet à l’Université Lyon2, Bron

PDA, laboratoire EVS-IRG de 9h-12h00

 

9h00-9h15 : Accueil/café

9:15-9:30 : Introduction du séminaire

9:30-9:50 : Lucas Maurer (EVS) – Enregistrement du bruit sismique des rivières à partir de micro-contrôleur Arduino;

9:50-10:10 :  Hélène Guyard (IGE) –  Retour d’expérience sur l’utilisation de Tinyduino;

10:10-10:30 : Franck Perret (EVS) – Lecteur RFID passif basé sur Arduino pour le suivi des galets;

10:30-10:50 : Chloé Jehenne (ESV)- Développement de colliers GPS low-cost pour le suivi de la faune ;

10:50-11:10 : Oldrich Navratil (EVS) – Sondes de turbidité et de couleur low-cost pour le suivi des matières en suspension en rivière;

11:10-12:00 : Temps d’échange : intérêts/limites, création de réseau.

L’atelier 5 : premier bilan et positionnement

Le bilan à mi-parcours paraît déjà inattaquable par la qualité et la quantité du travail fourni (grosses publications, résultats phares, complémentarité entre des programmes locaux et internationaux, etc.). On retiendra aussi la nécessité de bien intégrer dans notre animation scientifique des thématiques certes minoritaires au sein de l’atelier mais néanmoins fondamentales par leur spécificité/rareté ou encore par l’ouverture qu’elles représentent vers d’autres ateliers, voire d’autres disciplines (ex. climatologie aux échelles fines, climat/santé, biodiversité).

 

Voici deux documents de travail qui font suite à nos échanges de la semaine passée, et qui pourront servir de base aux discussions lors des journées d’UMR.

  • Le document « synthèse » (cliquez ici :  synthèse_Atelier 5_2018) est le retour synthétique de nos échanges pour essayer de structurer le bilan de notre production depuis 2 ans ;
  • Le document « mi-parcours » (cliquez ici : miparcours_Atelier_5_2018) reprend le ppt que je n’ai pu vous présenter faute de temps : quelques résultats issus du questionnaire, ainsi qu’un petit aperçu du positionnement scientifique présenté par d’autres laboratoires à titre d’exemple.

 

Séminaire mi-quinquennal : où en est le “E” de EVS ? – 15 mai 2018

Lieu : site de Bron, Lyon 2, Bât. Europe
Nous vous proposons un temps d’échange scientifique pour mettre en valeur notre production scientifique. Nous envisageons 3 temps : (1) quelles réalisations de nos programmes scientifiques, quelles sont nos publications phares à mettre en avant, (2) un déjeuner amical (ventre qui crie famine n’ayant pas d’oreille), (3) que souhaitons-nous faire à l’avenir ? que nous apporte un atelier comme l’atelier 5 dans la pratique de notre recherche ?
Vous aurez bien sûr saisi l’importance de cette réunion pour réfléchir collectivement à ce que peut être le « E » de EVS à l’avenir !
  1. Le Lieu et les horaires

Nous nous retrouvons sur le site de Bron, le mardi à 10h.

 

  1. Organisation et ordre du jour

10h-11h30 : Bilan de nos travaux. Nous vous invitions à présenter en 3-4 slides powerpoint vos projets en cours, vos publications et résultats phares obtenus sur les deux dernières années.

11h30-13h : Discussions et perspectives. Quelle spécificité des approches environnementales développées à EVS ? Comment accroître notre visibilité face aux autres UMRs ? Qu’attendons-nous de l’atelier pour le prochain quinquennal ?

  1. Eléments de réflexion

Pour préparer au mieux la discussion, n’hésitez pas à remplir le formulaire ici.

Compte rendu des JJG 2018

Les journées des Jeunes Géomorphologues se sont déroulées les 26 et 27 janvier 2017 à Lyon, avec l’appui de multiples institutions lyonnaises (Universités Lyon 3, Lyon 2, St-Etienne, ENS de Lyon, UMR Environnement Ville Société, UMR Archéorient, Maison de l’Orient et de la Méditerranée) et bien sûr avec le soutien financier du Groupe Français de Géomorphologie. Grâce à l’ensemble de ces soutiens, vivement remerciés par le comité d’organisation, les inscriptions étaient gratuites pour l’ensemble des doctorants et jeunes docteurs. Grâce à un partenariat avec l’Associazione Italiana di Geografia fisica e Geomorfologia (Aigeo), de nombreux collègues italiens sont également venus présenter le fruit de leurs recherches. Ce partenariat donnera lieu dans un futur proche à l’invitation de jeunes français en Italie.

Au total, une plus d’une vingtaine d’exposés oraux ont eu lieu, accompagnés de 12 présentations interactives sous forme de posters scientifiques. Ces présentations ont été regroupées suivant trois principales thématiques scientifiques : les hydrosystèmes fluviaux, les dynamiques gravitaires et les risques naturels associés, les changements environnementaux (et la géoarchéologie). Ces exposés de grande qualité ont montré la vitalité de la recherche menée dans nos laboratoires. Expertise de terrain, cartographie géomorphologique, SIG, modélisation numérique, techniques de laboratoire : l’arsenal méthodologique des jeunes géomorphologues impressionne par sa diversité. Les résultats ainsi présentés trouveront toute leur place dans un numéro prochain de la revue Géomorphologie : Relief, Processus, Environnement

Les organisateurs avaient également choisi de ponctuer chacune de ces journées par des exposés de grandes figures scientifiques de la géomorphologie lyonnaise : Pr. Michel Mietton et Pr. Yann Callot. Ces exposés ont magistralement montré toute la légitimité de la géomorphologie pour décrypter l’interface homme/milieu ou encore comprendre les changements environnementaux qui ont affecté notre planète. Le comité d’organisation les remercie vivement de leur participation.

Ces journées se sont closes par une sortie de terrain en partenariat avec le Service Archéologique de la Ville de Lyon. Plus d’une vingtaine de participants ont ainsi pu suivre Stéphane Gaillot (merci Stéphane !) à travers les héritages géo-archéologiques que recèlent la ville de Lyon, entre Fourvière et Bellecour.

Les emboîtements d’échelles spatiales, de la particule à la chaîne de montagnes – 18 décembre 2017

Les emboîtements d’échelles spatiales, de la particule à la chaîne de montagnes

ENS site Descartes, salle D2.109

 
10h30 : R. Delunel « Des étoiles au Michelin : quand les nucléides cosmogéniques nous renseignent sur l’évolution des terroirs viticoles” 
11h15 : Y. Gunnell « Pourquoi toutes les montagnes ne sont pas pointues ? Intérêt et signification des surfaces d’aplanissement culminantes en contexte orogénique » (exposé en anglais) »
12h00 : B. Belletti « processus fluviaux de l’échelle des macroformes jusqu’au bassin versant »
 
12h45-14h : Buffet (salle R 230)
 
14h-15h : propositions d’animations scientifiques pour l’année 2018

 

Les aires protégées à Madagascar – 9 octobre 2017

9 octobre 2017 à 10h

« Les aires protégées à Madagascar, dernier rempart de la biodiversité résisteront-elles aux nouvelles vagues de migrations internes ? »

 Samuel Razanaka, chercheur au CNRE

Professeur invité par Lyon3

samuel.razanaka@gmail.com

A Madagascar la création des aires protégées amorcée depuis les années 1920, a été renforcée vers les années 2000. Cette mesure semble être la solution idéale pour préserver sa biodiversité, reconnue parmi la trentaine de Hotspots mondiaux. Les difficultés liés au changement climatiques du grand sud de Madagascar, et la pauvreté des populations qui en découle, ont poussés des groupes de gens à adopter des stratégies foncières, ils quittent par vague leur zone d’origine pour se déplacer vers  les régions plus au nord : Menabe et de Boeny dans l’ouest et le nord-ouest de l’ile, pour la pratique de défriche-brûlis pour la culture de maïs et de d’arachide ou de lentille, pour l’exportation.

Les impacts de cette migration sur les écosystèmes des zones d’accueils sont alarmants, perte importante de surface forestière, dégradations des ressources. Les aires protégées situées dans ces zones se trouvent ainsi fortement menacées. La maîtrise et le contrôle du flux migratoire est  très important pour assurer la viabilité des aires protégées dans ces zones ;

Mots-clés : aire protégée, biodiversité, pauvreté, migration, changement climatique, défriche-brûlis, culture pour l’exportation.

Journées des Jeunes Géomorphologues – 26 et 27 janvier 2018

Conjointement avec l’UMR Archéorient, la Maison de l’Orient et la Méditerranée, une équipe de l’atelier 5 de l’UMR 5600 – EVS organise les Journées des Jeunes Géomorphologues sous l’égide du Groupe Français de Géomorphologie.

Tout doctorant ou jeune docteur faisant des recherches en géomorphologie et dans les disciplines connexes est invité à présenter ses travaux les 27 et 28 janvier 2018 à Lyon.

L’inscription est gratuite pour les “jeunes” qui effectueront une communication scientifique.

JJG_2018_2eme_circulaire

Séminaire – 20 juin 2017, le terrain

Séminaire atelier 5 – “les pratiques de terrain : de l’observation à l’expérimentation”

Mardi 20 juin 2017, 14h

Site de Bron (à confirmer)

 

1. 13h : Buffet convivial de fin d’année

2. 14h : Nos pratiques de terrain, l’observation

3. 14h30 : Nos pratiques de terrain, les archives sédimentaires

4. 15h : Nos pratiques de terrain, l’expérimentation

5. 15h30 : Présentation de la chaîne de traitement des radionucléides cosmogéniques

6. 16h45 : Organisation des Journées des Jeunes Géomorphologues 2018

Soutenance de thèse : André-Marie Dendievel

A.-M. Dendievel a le plaisir de vous convier à la soutenance de sa thèse de doctorat en Géographie intitulée :
“Paléoenvironnements holocènes du plateau du Béage en Ardèche (massif du Mézenc, Massif Central, France).
Variations climatiques et activités anthropiques révélées par l’étude des macro-restes dans les sédiments tourbeux et la gyttja”
 

La soutenance aura lieu le mercredi 15 mars 2017 à 14h à l’Université de Saint-Etienne,
25 rue Annino, Salle D03 sur le campus Carnot-Télécom

(un plan d’accès au site est disponible en pièce jointe)

 Il sera également très heureux de vous accueillir au cocktail qui aura lieu à partir de 18h (même adresse, salle du conseil)

Afin d’organiser au mieux ce moment, merci de lui confirmer votre présence rapidement.

plan accès soutenance thèse AMD 15 mars 2017

Dendievel AM – these résumé